J’écrivais « Oups ! » Dans la description de la crique aux loups, je me suis dit qu’il fallait y mettre du vivant.

Deux écureuils roux. Roux comme nos écureuils européens (Sciurus vulgaris). J’en ai un qui dévalise mon noyer (avec ma bénédiction) tous les ans. Ils ont déjà quasiment disparus de grande Bretagne. Supplantés par les écureuils gris (Sciurus carolinensis) américains d'origine, qui véhiculent un virus mortel contre lequel ils sont immunisés.

 

DSC00164

 

Et un couple de chardonnerets, parce que ces oiseaux sont magnifiques (j’en ai aussi un couple qui revient tous les ans)

DSC00150

 

DSC00153

 

 

 

 

A la relecture je constate d’une part que les chardonnerets sont absent, ils n’ont sans doute pas voulu faire d’ombre à Amaelle, et d’autre part que j’ai placé là des écureuils roux pourquoi ? Comment ? Je dois les exploités.

Sur ce KlairA met en ligne « Arrivée fracassée de ThiSBeth et Belon au campement » dans lequel une tornade déplace Belon, Zor, ThiSBeth et ses accessoires.

Idée je vais projeter la rousse dans un écureuil et le roux dans l’autre pendant que j’y suis.

Je sucre le dernier paragraphe du texte de KlairA, que j’intègre modifié en préambule au mien.

A ce moment dans la quête la possible gémellité des deux n’a pas encore été évoquée.

Le 11 à 20h04 je publie La VO du Disciple.