Après mon inscription et avant la semaine zéro, j’ai reçu deux mail invitant les futurs apprenants à s’informé sur certains aspect de la fantasy. 

Le 6 mai, invitation à découvrir l'univers du jeu en ligne World of Warcraft, je connais déjà, je néglige.

Le 12 mai,  invitation à découvrir l'univers d’Harry Potter et des Fanfictions, le site   http://www.pottermore.com/ excellent, les fanfictions, j’avais lu les traductions françaises de deux ebook auto édités par G Norman Lippert qui a écrits les aventures de James Potter le fils de Harry et de Ginny Weasley, sympa un peu trop ressemblant et surtout manque la touche féminine d’une Hermione Jean Granger. Lire les fanfictions pas le temps trop de choses à lire.

Nous sommes le 19 mai 10H30 semaine Zéro, puisque semaine 0 il y a. A priori une idée bizarre, un truc d’universitaire sans doute, le MOOC dure six semaine en bonne logique j’attendais des semaines 1 à 6. Et bien non il ne s’agit pas d’une lubie le zéro se justifie, non parce que c’est nul, mais parce que les cours ne commencerons que la semaine suivante, la semaine 0 est consacrée à la présentation du MOOC, présentation générale, et présentation des cours par les cinq intervenantes. Chaque semaine nous aurons six « modules », il s’agit de vidéos de 15 à 25 minutes développant un aspect de la fantasy, de ses racines, des genres proches, etc… lié à la spécialité de l’intervenante.

Cette semaine huit courtes vidéos, la présentation générale du MOOC Fantasy par Anne Besson, une vidéo pour chaque semaine (deux pour la semaine trois partagée entre deux intervenantes), dans laquelle chacune se présente (à une exception prêt) ainsi que le contenu de son cours, et une  vidéo consacrée à la définition de la fantasy, dans laquelle apparait pour la première fois : la            grande distinction de Todorov entre « fantastique », « étrange » et « merveilleux ».  Sont également mis à la disposition des apprenants la retranscription PDF de la vidéo, et l’enregistrement audio au format MP3, les vidéos elles sont en streaming, pas de téléchargement pour des questions de droits concernant les images montrées à titre d’illustration pendant les cours.

Tout cela est passionnant. Je me lance dans l’exploration du support, La plateforme FUN.