Résumé

  • Physique :

Des vêtements plutôt aventuriers se référant au Moyen-Age. Entre 20 et 30 ans.

  • Caractère :

Personnage mélancolique et un petit peu bourru.

  • Aptitudes :

Pas de pouvoirs magiques. Maniement quelconque de l'épée.

  • Métier / Occupation:

Chercheur de trésors : il parcourt les régions du monde afin d'établir ou non la véracité des récits légendaires et dénicher les trésors mentionnés.

  • Les secrets :

Pas de secret de la part de ce personnage.

Histoire

Ordorel était le royaume le plus riche de son continent. A l'Est s'étendait un grand désert qui marquait la frontière d'avec le royaume de Dresdel. Au nord, une forêt immense s'étalait jusqu'on ne savait où. Toujours au Nord mais à l'Est de cette forêt dont il était coutume de s'en méfier, se dressait le second royaume limitrophe : Hormana.
A l'époque de Belon Pohluinh, Hormana et Ordorel s'étaient livrés une longue guerre, le premier voulant se donner un accès à la mer qui bordait la majeure partie du second. Kevor 1er le roi d'Ordorel devait simultanément faire face à une tentative d'Etat d'un de ses ministres.
Il sortit vainqueur des deux conflits mais le royaume dut faire face à une crise sans précédents. Kevor 1er était gagné par la paranoïa. Le clergé jusqu'alors puissant perdit de son influence et vivait une crise de foi. Les champs étaient dévastés, l'économie exsangue. Tout était propice au chaos et même si personne ne voulait revivre de guerre, des légions de brigands pulullaient dans le royaume, achevant de rendre la vie sinistre.
C'était d'ailleurs une bande de voleurs qui avait rendu Belon orphelin lorsqu'elle tua sa mère dans son auberge. Après l'avoir enterré, Belon partit sur les routes, laissant l'auberge à un vieil ami de sa mère. Il erra d'abord sans véritablement savoir ses intentions. Puis il fit connaissance du comte Bodrian qui le prit sous son aile.
Bodrian était sans nul doute le personnage du royaume le plus intègre et le plus pacifiste. Mais son histoire familiale révélait un passé sordide qui laissait en lui une faille qu'il voulait à tout prix cacher. Il confia alors à Belon la mission de retrouver le trésor d'une légende appelée "Le crime de Gavrian le maléfique", sorte de Barbe-bleue local.
Belon fut couronné de réussite et Bodrian put escamoter des preuves qui auraient pu ternir sa carrière politique. Riche, il invita Belon à poursuivre sa voie à la recherche d'autres trésors en échange de sa bienveillance. C'est ainsi que Belon entreprit des années durant de longs voyages à travers les trois royaumes.
Il fit notamment la connaissance d'une sorcière qui, à des fins politiques, lui jeta un sort afin de le manipuler. Belon en tomba amoureux, et malgré la levée du sortilège, le resta, poussant la sorcière à le fuir sans cesse à chaque fois que leurs routes se croisaient.
Poussant toujours plus loin ses aventures, Belon arriva aux frontières du Mooc où il découvrit une architecture résolument différente qui le déroutait. Il pénétra dans une bibliothèque qui dépassait largement tout ce qu'il avait vu. Il passa des jours et des jours à feuilleter les ouvrages et finit par trouver satisfaction dans la quête du Graal. Mais par où commencer ses recherches dans un pays où il ignorait tout de son histoire ?

 

Auteur : Berengari

Texte publié sous licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR)  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/