attestation_suivi_scifan

Je me suis permis de substituer mon Pseudo à mon nom. Les précautions prises par FUN et l'université d'Artois "L'identité du participant n'a pas été vérifiée" m'autorise cette fantaisie.

 

Voilà c’est fini le MOOC  Fantasy, de l'Angleterre victorienne au Trône de fer, c’est terminé le

30 juin à minuit. Fin d’une belle aventure, sur 9 286 inscrits (dix ont dues annulés leurs inscriptions), 1 400 vont obtenir l’attestation de suivi 15% des inscrits (il parait que c’est satisfaisant), moi qui n’y connais rien je suis surpris, 85% des inscrits n’ont pas participé aux évaluations, car c’est bien de cela qu’il s’agit, ce ne sont pas des apprenants qui ont échoués.

Je pense qu’il n’y en a pas d’échec les évaluations en QCM et en appariement, sont vérifiées avant validation, seule la rédaction libre en correction par les pairs est décisive puisque 5 points sur 15 sont nécessaire à l’obtention de  l’attestation. Plus que probablement les pairs ont tout comme moi veillé à accorder au minimum 5 points aux devoirs que nous avons les moins appréciés.

J’ai peut-être une explication. Si l’on ajoute les 813 participants du niveau d’étude baccalauréat au groupe « aucuns, brevets et autres » dans lequel je me suis classé, nous obtenons 16 % des inscrits. Intuitivement et logiquement d’ailleurs, je suppose que les diplômés des niveaux supérieurs sont intéressés par les cours, pas du tout par l’attestation de suivi. Sans oublier les nombreux enseignants, mobilisés par les examens, qui n’ont pu consacrer de temps à la rédaction, correction.

Les statistiques qui manquent, le taux de participation aux forums, au moins un post, au moins trois post.

J’ai calculé la participation aux  Histoires collaboratives, 29 apprenants ont créé des personnages 3 ‰, et 16 apprenants ont participés à l’écriture des histoires 1,7 ‰. Très peu.

Suite : Le MOOC semaine 0