Nous sommes toujours le sept juin, je vais vous parler des personnages, encore une fois il s’agit de subjectivité comment je les voie avec mes gouts.

ThiSBeth, rousse, borgne à l’œil bleu, télépathe, genre amazone, pure, fidèle, chevalière blanche sans défaut, empêtrée avec deux archanges et un pégase. Trop manichéenne pour moi. Quel dommage quand on voit ce que peut écrire son auteure quand elle se lâche :   OhPAVO! rencontre et retour avec Belon Pohluinh le chapitre le plus délirant de l’aventure.

Amaelle Loubière de Jolimont, brune, une longue natte, vêtue d’un pantalon et d’une chemise ras du cou, guerrière, mercenaire, sans peur, pas froid aux yeux. Suite à un malentendu je lui ai de plus attribué la caractéristique lyonnine dont la définition est dans Roland fait une visite furtive à l'auberge une leader.

Jacommo "le Pourpre" Tarelli, démon qui sous sa forme humaine est roux avec des yeux vairons vêtu de rouge, essaie désespérément d’être mauvais mais se fait toujours ramener dans le camp du bien (ou au minimum du neutre) par sa demi-sœur potentielle.

D’ailleurs eprophette a posté sur  « Groupe B, du nouveau ! »

Bonjour. Je ne me suis pas encore exprimé sur ce forum parce que je n'ai jamais eu le temps auparavant. Je suis l'auteur de Jacommo. Et vous l'avez peut-être remarqué, mais dans la partie 20 (la Reine de Cœur), je sépare le groupe (ThisBeth part de son côtés) et je fais changer mon personnage de bord. Je m'attends à ce que vous rétablissiez en partie la situation, mais je tiens à justifier ce choix. En créant Jacommo, j'avais envie de créer un personnage trouble. Pas nécessairement un antagoniste, mais quelque chose comme ça. Un personnage de démon qui, même sous sa forme "humaine" soit antipathique. Sa marche plutôt bien, mais l'idée que Jacommo se retrouve participant à une quête du côté des héros (d'autant plus au côté d'anges gardiens et d'une guerrière qui combat les forces chaotiques/démoniaques) me déplaisait. Je l'ai donc fait agir de manière à en faire un adversaire pour le reste de la bande. A vous de corriger le tir ou non. En tout cas, ne le tuez pas trop vite, moi je m'amuse bien. Quant à la "disparition" de ThisBeth, ça m'a paru une évidence: ces anges gardiens l'auront sauvée d'une situation qu'ils auraient jugée trop périlleuse. En plus, cela rajoute un ressort dramatique. En étant à l'écart, elle peut trouver des nouveaux compagnons/ trouver des PNJ/trouver un artefact qui lui permettront de venir à l'aide aux autres. Et elle est maintenant l'objet de l'anti-quête de l'anti-héros qu'est devenu Jacommo. Je ne sais pas ce que ThisBeth et Jacommo se sont dit dans la "langue des cygnes et des oies", mais ce sera sûrement utile par la suite. Evidemment tout cela étant réceptifs à votre critique, j'espère que vous apprécierez ce petit retournement de situation.

Adelheid de Guillemin, blonde, ado, les nerfs à vif, extrêmement dangereuse, a été persécutée après la perte de ses privilèges, suit ce groupe comme elle en suivrait un autre, embarquée dans cette galère par un homme taciturne, ce qui prouve qu’elle n’est pas encore assez méfiante.  Je regrette vraiment que son auteure n’ait pas participé à l’écriture.

Jean Martial, le marsouin taciturne, la rencontre avec Adelheid est de son auteur, ensuite KlairA en a fait son Prince, malgré le fait que dans « Comment Zor amena Adelheid et Martial à Historia, auprès de ThiSBeth, Amaelle et Jacommo » elle a écrit « Le Prince claqua la croupe de Zor pour le faire hennir, à l'instant même il disparut, les deux personnes se retournèrent simultanément et découvrirent Zor, immobile, ailes déployées. » Sachant que les deux personnes en question sont Jean Martial et Adelheid de Guillemin.

Cela ne me perturbe pas, d’ailleurs suite à un post de KlairA (dans « Post de bienvenue aux nouveaux personnages, et compte rendu des actions. ») dans lequel elle écrivait entre autres :

«  Je viens de m'apercevoir que Jean vit deux aventures l'une en n°8 Rencontre entre Adelheid et Jean de la série B

Et l'autre appelée: Rencontre au voyageur égaré d'Historia dans la série A

Je m'aperçois aussi Que ThiSBeth et Amaelle vivent en deux lieux: un bordel »

J’avais posté le commentaire :

Hello

À postériori ce ne sont pas ThiSBeth et Amaelle qui sont dans le bordel mais Carmillia et Annabella.

Et à mon avis rien ne laisse supposer que les différentes aventures soient simultanées, elles nous sont contées simultanément oui, mais c'est tout ce que nous savons

De plus le don d'ubiquité fait partie des possibilités offertes par la fantasy

Posté il y a 2 mois par scifan Assistant communauté d'apprentissage

Mais je ne suis pas sûr qu’elle ait réalisé que dans cette scène le Prince se regardait lui-même sous une autre forme.

Le Grimoire, sa fiche est explicite, je lui ai juste ajouté le vocabulaire du capitaine haddock, la première bordé de juron est une authentique création artistique de ma part, les suivantes ont été générées par le Générateur d'insultes du Capitaine Haddock !

Belon Pohluinh, KlairA en a fait un expert très compétant et utile, je l’ai fait un peu ridicule et maillon faible.

Le 8 à 7h57 je publie Roland ne prend pas Le Grimoire

Dans ce chapitre j’ai inauguré une syntaxe pour différencier, les pensées, les commentaires et l’oral. Je la garderai dans les chapitres suivants. Ceux que j’écris bien sûr.  

Pour les curieux : Débat sur le mode d'écriture

Suite des commentaires : Les 9 et 10 juin