Je suis né en novembre 1947, au Mans.

J’ai un frère de deux ans mon ainé, normalien, instituteur, directeur d’école, puis retraité, montagnard et skieur.

Mes parents sont malheureusement tous deux décédés, étaient les parents idéaux, prêts à tout pour leurs enfants.

Nous avons quitté Le Mans, pour Paris XVème dans les années 50, mon père héros de guerre deux fois décorer de la croix de guerre avec citations et palmes (j’en suis fier) et membre des FTP, blessé de guerre ayant obtenu un emploi réservé au ministère des finances.

En septembre 1965, commence ma vie professionnelle, et je sors quasiment toutes les nuits avec une bande de copains (tous fils de garde républicains) au Tabou, rue dauphine dans le 6ème ,(qui n’a absolument pas fermé ses portes au milieu des années 50) non seulement je ne paie rien à mes parents qui m’hébergent mais en plus mon salaire ne suffisant pas à mon train de vie, ils me donnent de l’argent de poche.

En mars 1966 je postule à un poste dans l’établissement, impossible je suis mineur. Mais le propriétaire qui est un célèbre organisateur de catch et son fils,  viennent d’acquérir l’ex milord l’arsouille rue montpensier, qu’ils rebaptisent milord mod’s qui ouvre l’après-midi, et dans lequel, Hubert viendra enregistrer des salut les copains. Ils me proposent un poste de serveur de jour (que je baptise pompeusement barman), que j’accepte, je suis économiquement indépendant, mais ne participe toujours ni au gite, ni au couvert.

En juin de la même année, un soir je me rends à l’adresse que m’a donné une cliente, Ce n’est pas chez elle mais chez une copine chez qui elle vie. Elle n’est pas là, elle est partie chez un mec, je reste un peu, je n’en suis reparti que trois ans plus tard, pour déménager. J’ai bien sur perdu mon poste de « barman», me suis marié le 24 décembre 1966, ai fait mon service militaire (18 mois).

Ma première fille est née en 69.

La deuxième en 71.

Mon fils en 76.

Un fils naturel en 77, les deux mamans sont les marraines du demi-frère de leur fils.

Ma troisième et dernière fille en 78.

Mon ex épouse et moi nous séparons en janvier 86, et divorçons en 2000.

J’entretiens depuis une relation avec M nous vivons ensemble depuis octobre 1994, M parce que c’est l’initiale de son prénom, et qu’il faut qu’elle m’aime pour me supporter.

En octobre 86 naît ma première petite fille Tab, j’ai contribué à son éducation sa maman (ma seconde fille) poursuivant ses études, ainsi que son père (le fils de M dramatiquement disparu dans un accident de moto en aout 96. M ne s’en ait jamais complètement remise). Elle a une place particulière en mon cœur entre enfant et petit-enfant. Elle a fait lettres à la fac de Paris ?? Elle est professeur des écoles depuis 3 ans.

 En 95 les parents de Tab avaient mis au monde une seconde fille.

En 2003 leur mère et son nouveau compagnon ont un fils. Après une longue interruption de carrière elle est depuis un peu plus d’un an prof de SES dans des lycées technique du 93.

En 2004 mon fils à une fille.

Ma dernière fille a eu une fille en 2007 et un fils en 2010, employée territoriale, après cumul de ses 2 congés parentaux, pour l’ouverture en décembre 2014, elle s’est vue confié la littérature jeunesse à la médiathèque communautaire d’une grande ville du var.

 

Je n'ai signalé les professions que lorsqu'elles ont un rapport même lointain avec mon ressenti du MOOC.

 

Voilà vous savez tout sur ma vie de famille.

 

enfin presque petit saut dans le temps au 6 juillet : Ma Famille va s’agrandir