Roland fut attiré par une faille située à la droite de l’estrade dissimulée dans un repli temporel, il la franchi.

Il arrive dans les sous-sols d’une bibliothèque, il remonte au rez de chaussée, il constate aussitôt qu’il a changé d’époque, celle-ci est indéterminée mais bien antérieur à la précédente, il observe le hall cherchant à identifier l’époque et le lieu, un groupe hétéroclite attire son attention, aussitôt le shaed le dissimule dans l’ombre.

Ce groupe composé d’une lyonnine (2), d’un couple de roux, d’une archère post adolescente, d’un homme à allure d’ancien militaire, et de trois créatures ailées, un cheval et deux chérubins, était déjà suffisamment intrigant en soi, mais de plus le rouquin serrait contre lui un énorme ouvrage relié manifestement ancien. Et comble de l’insolite aucune des personnes présente dans le hall, ne réagissait à leurs présente et aucune ne s’interposait pour les empêcher de sortir l’ouvrage de la bibliothèque, sans doute l’œuvre des chérubins se dit Roland.

Roland toujours dissimulé par le shaed suit le groupe jusque dans une auberge, il sort de l’ombre entre et s’installe à une petite table pas trop éloignée de la leur, et commande une bière, tien le cheval n’est plus avec eux, pourtant je ne me souviens pas les avoir vu s’en séparé, je dois absolument redoubler d’attention se dit Roland.

Le livre passe de main en main, la perplexité se lit sur le visage de ceux qui le parcourent. Tien ! Le rouquin semble sur le point se souvenir de quelque chose, mais ! Il s’endort. Le reste de la troupe prend le livre et monte dans une chambre. Roland patienta, un quart d’heure plus tard le rouquin s’éveilla en sursaut, surpris et l’air inquiet il chercha ses comparses, des cris l’attirèrent à l’étage. Roland attendit une heure après que le silence soit fait à l’étage.

Roland s’engage dans l’escalier, écoute à la porte de la chambre, n’entend que des respirations profondes, le problème ce sont les chérubins se dit Roland il prend l’ oo’lu se concentre et commence à jouer, doucement imperceptiblement l’air commence à vibrer, dans un autre plan les buccins sonnent sur un mode bien particulier qui arrive aux sens des chérubins qui devisaient sur le futur de leurs protégés, panique ! « Les anges buccinateurs sonnent l’apocalypse ? » émis Katz, « impossible » réplique Ziee, « il nous faut aller voir » pensèrent ils ensemble. Ils disparurent.

Plus tard la porte s’ouvre Roland entre subrepticement dans la chambre, observe chaque membre du groupe, tous dorment, c’est l’archère qui tient le livre, Roland approche sort le study-pad (il s’agit d’un artéfact rectangulaire en verre-dragon rectangulaire de 6 pouces de diagonale et épaisse d’un grain d’orge) d’une poche le pose sur le livre, l’absorption (1) commence, le livre et épais l’absorption dure dix minutes. Roland reprend le study-pad qui clignote, le remet dans sa poche et sort.

Roland descend les marches et retourne s’assoir à sa table, commande une autre bière, ressort le study-pad de sa poche et l’introduit dans la poche-Nakor la transmission des données s’effectue, il le ressort la réponse s’affiche ouvrage mit en pending, rien de surprenant langue à identifier, texte à assimiler…..

Roland décide de rester dans l’auberge, pour voir si les détenteurs du livre avancent dans son décryptage et sa compréhension, prendra-t-il contact avec eux ? Dormaient-ils tous ? Quelle sera leur réaction s’ils apprennent, ou savent déjà, qu’il a pris une copie du livre, qui ne leur appartient d’ailleurs pas ?

Notes :

 

1) Le study-pad a deux modes de fonctionnement :

         L’enregistrement son et image.

         L’absorption par contact il fait une copie de n’importe quel document (écris, son, image, quadridimensionnel,…)

 

2) Dictionnaire Haut parler :

          Lyonnine : adjectif, féminin

          Qui tient de la lionne, qui rappelle la lionne, sa grâce souple, sa ruse.

          Qui a une démarche féline.

          Qui chasse pour le groupe.

 pour retourner au texte cliquer sur le numéro de la note

Les commentaires sont là : Roland rejoint la quête de ThiSBeth 

La suite est ici : Le groupe quitte l'auberge

Puis retour ici pour : Le bivouac

Auteur : Scifan

Texte publié sous licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/