Nous sommes le cinq juin tard le soir, je prépare un nouveau chapitre.

J’essaie de ne pas écrire n’importe quoi donc je me documente, pour moi la documentation est essentielle pour un auteur, je ne prétends pas être un auteur mais dans la mesure où j’écris je fais comme si. Personnellement si je lis dans un roman quelque chose du genre « au coin de l’avenue des champs Élysée et du boulevard saint germain » (où toute autre intersection qui n’existe pas) c’est totalement rédhibitoire.  

Pour la vraisemblance j’ai donc adopté les unités de mesure du Moyen Âge, que ce soit pour décrire la taille de personnages, d’objets, où de distance pour cela j’ai eu recours au site http://aviatechno.net/unites/pieds.php

Et je me suis fait le petit tableau suivant auquel j’ai eu recours de la fiche descriptive de Roland pour sa taille, jusqu’au dernier chapitre.

 

tableau

Le 6 à 0h18 le publie Le bivouac

Puis sur le  Topic dédié intitulé « Groupe B, du nouveau ! ».

À la suite de mon post :

"J'avais remarqué dans "Les compagnons quittent l'auberge"…

… aucune trace de lyonnine, quel est donc son aspect ? ".

Posté le 5 juin par scifan mentionné dans  Roland rejoint la quête de ThiSBeth

J’ajoute :

Depuis j'ai livré les réflexions de Roland, qui n'a toujours pas pris contact avec le groupe. Je crois qu'il cherche un moyen d'avoir un aparté avec Amaelle. Mais, il est très indépendant (il a tendance à ne pas plus communiquer avec moi qu'avec le groupe).

Posté le 6 juin par scifan

J’ai été un peu surpris par la réponse

Passant par le mooc, j'ai vu que l'histoire avançait, j'ai composé une suite pour répondre à quelques interrogation de Roland, elle est ici:

Des réponses pour qui voudrait les ouïr

Si ça ne convient pas, (parce que ça couperait l'action ou autre...) sentez-vous libre d'ôter le lien sur le wiki ou de modifier le texte de l'épisode

Je serai de retour lundi probablement

Bon week-end!

PS: un de mes écrits (le premier en fait) avait été effacé du wiki et recouvert d'une fiche en doublon, je l'ai réintégré, peut-être aurait-il été nécessaire à scifan pour comprendre certaines choses concernant ThiSBeth, sa "suite" et sa mission que poursuit le Ka-tet, elle se trouve ici donc: Comment ThiSbeth se retrouva au MOOC

Posté le 6 juin par KlairA

Je lis donc ce nouveau chapitre et répond :

Tu peux valider "des réponses pour qui voudrait les ouïr".

Je me pose une question sur la dernière ligne Amaelle dit "Plus un instant à perdre! En route, et en selle tout le monde!"

  • est-ce une façon de parler ?
  • avez-vous trouvé d’autres montures ?
  • allez-vous monter à cinq sur Zor ?
  • Zor va-t-il vous transporter successivement, en 2, 3 ou voyages ?

De la réponse à cette question va dépendre la conception de la tête à tête entre Amaelle et Roland

Posté le 6 juin par scifan

Réponse de la créatrice d’Amaelle :

Amaelle court. Elle n'a pas besoin de monter sur Zor. Elle aura donc la possibilité de partir en éclaireur et rencontrer Roland ou même de s'attarder au camp.

Posté le 6 juin par Urusezel

Je suis profondément polémiste (je vais écrire un nouveau message sur scifan pour parler de mes idées et de mes défauts c'est fait Moi par moi), et il se trouve que dans le post de KlairA la partie, que j’ai mis en italique, heurte mon concept de la relation auteur personnage, donc je rédige la réponse ci-dessous. Je m’interroge sur la réaction de KlairA, nous en sommes au début de nos échanges comment vat-elle prendre cette petite pique ? Je demande son avis à M elle lit les posts pour elle pas de problème, donc je clic sur le bouton « Soumettre »     

J’avais encore lu trop vite ton message. Ha que voici une belle illustration du module six de cette semaine, l'immersion fictionnelle.

"Comment ThiSBeth arriva au MOOC" est le premier article de l'histoire B que j'ai lu (à vrai dire c'est même le premier du coin des auteurs).

Mais Roland lui vous a vu pour la première fois dans le hall de la bibliothèque, il ne sait de vous cinq que ce qu'il a vu et entendu depuis.

On s'immerge vite n'est-ce pas ?

Amicalement

Posté le 6 juin par scifan

La seule réponse que j’ai reçue est celle-ci :

Bravo ! J’adore !

Posté le 7 juin par Urusezel

De KlairA aucune mais peut être répondra t’elle ici ?  

Seulement voilà Roland ne sait des cinq autres personnages que ce qu'il a vu et entendu comment pourrait-il savoir qu’Amaelle est une lyonnine puisqu’il s’agit du gentilé des habitantes de Lyon dans son futur, et non d’une race comme je l’avais supposé à tort. Je suis donc, bien involontairement, en pleine contradiction, d’où l’invention de l’adjectif « lyonnine » en haut parler, pour me sortir de cette contradiction et les trois lignes de mon méa culpa auprès de KlairA dans mon poste déjà publié dans Roland rejoint la quête de ThiSBeth

Je bats ma coulpe.

Comment Roland saurait-il qu’Amaelle est originaire de Lyon.

KlairA arrête de rire ou je me cache dans un terrier (tien tien !)

Oui mais si le féminin de Lyonnois avait été Lyonnoise et non Lyonnine peut être aurai-je reconnu Lyonnaise en vieux François ? (des excuses encore des excuses)…

…Ouf l’honneur est sauf.

Posté le 7 juin par scifan

Nota bene : Tous les textes extraits du MOOC, qu’ils proviennent des forums, ou de l’écriture collaborative, ont été éventuellement corrigé des fautes de frappe, d’orthographe, et de ponctuation, que j’ai détectées en les copiant dans les messages de ce blog. Je ne dis pas qu’il n’en reste pas.

Le 6 juin suite