• Physique :

Ainu est une elfe maritime, 1m75 environ, cheveux mi-longs châtains toujours tressés, yeux bleus gris, physique athlétique, peau bronzée. Elle a déjà vécu 500 ans

  • Caractère :

Les 3 grandes guerres contre les orcs auxquelles elle a participé, et les compagnons humains et nains qu'elle a côtoyés ont quelque peu altéré son caractère elfique. Une de ses préoccupations est de boire jusqu'à enfin se saouler (ce qui bien sûr est impossible pour un elfe). Elle passe une autre partie de son temps sur des trafics plus ou moins improbables qu'elle monte avec son amie naine Grüchka. Elle est totalement irresponsable et a développé une logique assez discutable. ...

  • Aptitudes :

C'est une archère montée, ayant rang de général des Neltas elfes, ces unités de guérillas dont la particularité est de compter un nombre de guerriers variable pour obtenir une puissance toujours équivalente en fonction de la valeur au combat de chaque membre. Elle manipule la magie domestique (celle qui sert à redresser les clous ou à allumer un feu), et la magie de combat, celle qui permet aux flèches de revenir au carquois pendant les combats et de se camoufler (où elle excelle, étant quasiment capable de disparaitre complètement).

  • Métier / Occupation:

Princesse Elfe lui semble être une occupation suffisante. Elle parcourt le monde et se joint à toute quête qui lui semble pouvoir être amusante, sans jamais rien réclamer comme part de butin. Mais vu son caractère, elle a tendance à s'approprier sans vergogne de tout ce qui lui plait.

  • Les secrets : On dit que son grand père Aràn fait partie des premiers Eldars qui sont arrivés de Valinor à l'aube du monde, et que ce serait un dresseur de dragons.

Histoire


Lorsqu'elle étale la vingtaine de pierres sur la table, Grüchka fronce le nez. Quatre sont brisées. Elle jette un coup d'œil rapide vers Garip qui finit d'emplir les chopes, rassemble les morceaux cassés, se tourne vers Ainu et lui murmure

« T'as pas un truc d'elfe pour faire tenir ces machins ensemble ? »

Ainu regarde les pierres

« Je connais une incantation de réparation provisoire, mais toi tu n'as pas une rune de consolidation ? »

« Je n'ai QUE des runes de consolidation, je te rappelle que je n'en ai jamais réussies d'autres »

« Et c'est normal qu'elle se cassent si facilement? »

« Je ne sais pas, je passe pas non plus ma vie a les fabriquer, allez répare ca vite »

« Ca tiendra guère plus que quelques heures » dit l'elfe en regardant les pierres cassées. Ses lèvres s'entrouvrent, et elle prononce dans un murmure ce que vous et moi aurions pu prononcer à peu près comme « à hosta sinca ascátië, à panya sinca ohostië » et qui peut se traduire par « rassemble la pierre qui a été cassée, fixe la pierre qui a été rassemblée », mais avec un peu de magie domestique dedans.

Quand l'aubergiste pose les chopes sur la table, ses yeux s'illuminent de désir en voyant les pierres sur la table. Il remarque que quatre d'entre elles semblent comme entourées d'un léger scintillement doré. Il reste debout devant la table.

« Heu, dame Grüchka a fait un bon voyage ? » dit-il ?


« Vous pensez que l'entrevue avec l'empereur pourra avoir lieu? » Sans cesser de manger, Ainu montre du doigt son épaule gauche, ou les 2 insignes sont nettement visibles. Le comte a l'air perplexe. La princesse avale et dit

« Le ruban de membre de la maison de l'empereur » dit-elle. Devant les regards perplexes de la tablée, Grüchka comprise, elle continue. « C'est une distinction que m'a donnée le père de l'empereur il y a... » Elle lève les yeux et compte rapidement sur ses doigts « … assez longtemps. Cela veut dire que je suis considérée comme la ... » elle hésite un moment puis sourit « ...sœur de l'empereur, quelque chose comme ça ». Et elle se remet à manger.

« J'avoue ne jamais avoir vu ce signe. » dit le comte

« Moi non plus » dit Grüchka. « Tu es sûre que tu ne t'es pas trompée ? »

Ainu finit sa bouchée, se nettoie les gencives de la langue, et dit

« En tout cas, je suis presque sure que c'est celui-là que l'ancien empereur m'a donné. »


« Tiens donc... Bien... Avant que vous m'exposiez votre affaire, je dois avoir une petite conversation avec Ainu ».

Il se tourne vers la princesse qui se tient immobile, souriante, à côté de Grüchka. « Et cela tombe très bien que son amie soit parmi nous. »

Un petit silence s'installe. Ainu sourit, sans quitter des yeux le regard d’Arktus. Comment va t'il pouvoir régler cette pénible affaire. Comment arriver à être juste.

« Vos petits trafics ne m'intéressent que peu, bien que je me demande ce qui peut bien passer dans ta tête d'elfe pour que tu t'adonnes à de telles activités. Seulement, quand on me rapporte que des soldats en garnison sont devenus aveugles après avoir consommé une bière « princière », dont l'origine semble être vos entrepôts, je me pose des questions »

« C'est sûr, des guerriers aveugles n'ont pas beaucoup d'utilité. J'espère qu'au moins ce ne sont pas des archers » répond Ainu en haussant les sourcils.

Auteur : Sangdragon

Texte publié sous licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR)  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/