Histoire


Sue a une famille formidable : une mère aimante et quatre joyeux grands frères. Ensembles, ils habitent une crypte cosy, dans un cimetière huppé en bord de néant.
Et ils sont très heureux là-bas, car Sue, et les siens, sont des Morts.

Pas des morts-vivants qui doivent tuer pour survivre, non non. Ni des zombies mangeurs de cerveaux, c'est tellement has-been !
Non, ce sont juste des Morts. Qui n'ont rien besoin d'autre que de tuer le temps.
Enfin, le tuer… façon de parler.

Maman et les grands frères s'occupent du négoce d'import-export. C'est qu'avec toutes ces âmes à faire passer, il y a un sacré business.
Mais Sue, petite dernière, sempiternelle mineure, s'ennuie à mort.
C'est bien joli les morts, mais quand on est mort, c'est toujours pour la vie. Alors que la vie, ah ! La vie !... C'est une telle tuerie !

Une nuit, Sue décide alors de faire le mur.
Comme ça, juste pour le fun.
Et peut-être aussi pour se faire un ami, partir à l'aventure, et pour pouffer de rire...
Pour vivre un peu, en somme.

  • Physique :

D'apparence fragile et innocente, Sue à l'aspect d'une jolie petite fille, de 8-10 ans.
Son visage très pale, bardé de tâches de rousseur, et ses cheveux roux font immédiatement penser qu'elle pourrait être la fille de Fifi Brindacier. Ensuite, on voit ses yeux. Rouges sang. Et le poignard qu'elle cache souvent dans sa robe rose à crinoline. Et on pense qu'en fait, c'est surtout de Chucky qu'elle semble être la fille.

Outre sa jolie robe, et ses souliers vernis, Sue affectionne les tenues de couleurs claires, et tout particulièrement les jolies robes de princesse qu'on voit dans les contes. Ce n'est pas pratique pour marcher, mais ça fait son effet devant les prétendants... Non pas qu'elle en ait beaucoup, au demeurant.

Sue est presque toujours accompagnée d'une bande de morphos bleus.
Ces magnifiques lépidoptères ont la particularité d'avoir le bord de leurs ailes tranchantes comme des lames de rasoir. Ils sont extrêmement proches de Sue, dont ils sont tout à la fois la garde personnelle et les amis intimes, et avec qui ils partagent un puissant lien empathique.

  • Caractère :

Fille du clan des morts, Sue est paradoxalement très liée au vivant, qui la fascine. "J'aime les vivants, ce sont les vivants qui m'aiment pas!" répète-t-elle d'ailleurs souvent. Sorte d'anti-gothique, ne recherchant que la joie et l'amour, elle demeure incomprise et marginalisée par la grande majorité des vivants qui croisent sa route. Comprenant que des aspects et attitudes enfantines rendaient les humains moins méfiants à son égard, elle en a fait avec le temps une seconde nature et n'a jamais cherché à grandir.

Le gros problème, c'est que depuis toujours Sue est une petite peste!
Espiègle, farceuse, capable des pires colères et des plus gros caprices, elle est aussi d'une grande sensibilité, et possède un cœur en or, d'une fidélité à toute épreuve, pour qui sait gagner son affection.
Envers son coup de cœur, elle se montrera alors obstinément pot de colle, demandera ses dix câlins par jour et ses trois histoires du soir.
Vous voilà prévenus!

  • Aptitudes :

De par sa nature, Sue ne peut être ni blessée ni tuée, et pour cause, cela la "soigne". Par corollaire, la soigner la blessera. Et n'essayez pas de lui faire manger 5 fruits et légumes par jour, au risque qu'elle vous rende la monnaie de votre pièce en vous faisant manger vos dents.

Pour les mêmes raisons, les impératifs des vivants tels que manger, dormir ou respirer, lui sont étrangers.

Ne vous fiez pas à son apparente fragilité. Son corps physique n'est qu'un avatar, qui lui permet de se fondre plus facilement parmi les vivants. En réalité, Sue peut prendre n'importe quelle apparence, tout particulièrement celle des morts. De même, ses aptitudes physiques vont bien au-delà de ce qu'on lui soupçonne. Elle utilise cependant très rarement ces deux capacités.

Elle est en outre d'une intelligence redoutable: elle connaît de très nombreuses langues (avec une prédilection pour les langues mortes, évidemment), et excelle dans de nombreux domaines, et tout particulièrement la médecine légale, et les techniques d'assassinat.
Il faut dire qu'elle a eu de nombreux siècles pour apprendre, auprès de mentors certes macchabées de longue date, mais encore fort utiles. En ce moment, elle révise les bases de l'éventration auprès d'un certain Jack, gentleman anglais du XIXème.

Malgré tout, Sue possède un grand sens moral et respecte profondément la vie, dont elle ne connaît que trop l’extrême fragilité.
Pour cela, elle jouit d'une solide réputation auprès des créatures de la nature. Ces dernières, sans pouvoir s'approcher d'elle sous peine de dépérir, lui apportent cependant volontiers leur concours, dans la mesure de leurs moyens.

  • Métier / Occupation:

Sue sillonne les mondes, et va là où ses pas la portent. Si elle semble (faussement) trop jeune pour un quelconque emploi, elle a cependant une tâche bien spécifique - aussi mystérieuse qu’indispensable - dont elle doit s'acquitter.

  • Les secrets :

Sa vraie nature est dans son nom, dont "Sue" n'est que le diminutif.
Incarnation d'une force qui la dépasse et la transcende, elle cache au mieux ce qu'elle est, espérant ainsi - bien naïvement - se faire aimer sincèrement.

Auteur : Loove

Texte publié sous licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR)  https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/